Vendredi 13…

Hier c’était vendredi 13. Ça c’était celles et ceux qui croient aux superstitions.

C’était aussi la « journée de la gentillesse ». Ça c’était pour celles et ceux qui croient qu’un sourire ou un petit geste peuvent surpasser bien des difficultés et des grisailles.

C’était aussi le jour d’un match amical de foot entre 2 pays qui se sont fait la guerre par le passé France-Allemagne. Ça c’était pour ceux qui croient que le sport peut contribuer à se souvenir.

C’était aussi un jour comme les autres où des milliers de personnes sont allées au ciné et à des spectacles. Ça c’était pour celles et ceux qui veulent s’enrichir, s’amuser, découvrir.

C’était un vendredi 13 comme les autres.

C’était…Jusqu’à ce qu’un nouveau groupe d’obscurantistes ramènent leur « croyance » en guise de superstition, leur haine en guise de gentillesse, leur absence de mémoire en guise de souvenir, et leur fanatisme et leur nihilisme en guise d’enrichissement et d’ouverture d’esprit pour les lâcher aveuglément sur des foules anonymes.

Compassion et condoléances aux victimes et leurs familles.

Et merci aux forces de l’ordre, secouristes, pompiers, médecins, infirmiers, qui remettent comme ils peuvent de l’ordre, la santé publique, leur gentillesse et leur abnégation aux plus près de besoins physiques et traumatiques.

Et pendant ce temps-là…

James Bond remplit les salles de centaines de milliers de spectateurs comme jamais pour admirer ses « exploits » siliconés et publicisés contre une sombre organisation qui menace le monde « Spectre ».

Saul cherche à enterrer dignement son fils tout seul au milieu de l’abomination, de l’indicible et de l’invisible des camps d’extermination nazis (« le fils de Saul », dans les salles depuis 10 jours, 5 spectateurs hier lorsque j’y suis allé).

Cynique rencontre des imaginaires et des fictions avec le réel, entre espaces d’ici et d’ailleurs, et entre des temps d’hier et d’aujourd’hui.

Cruelle confrontation entre le besoin et l’envie d’une société de spectacles toujours plus excessive et lobotomisante (cf Guy Debord), et la disparition de l’absolue nécessité du devoir de mémoire et de la préparation au triste basculement vers une réalité jusqu’alors niée et/ou refoulée.

Publicités

2 réflexions sur “Vendredi 13…

  1. Vendredi 13.11.2015 .. notre FRANCE et nous français encore une fois secoués et meurtris par cette abominable tuerie.
    Trés forte pensée à tous les proches de ces innocents massacrés

    J'aime

    • Une HORRIBLE journée pour des innocents tout juste contents de se promener dans les rues de notre beau Paris, de dîner en famille, entre amis, de danser à un concert, de porter assistance alors qu’ils passaient par là… Au moment endroit, au mauvais moment et combien de vies brisées? des morts, une (des au final?) centaine, des blessés, des centaines aussi dont la douleur morale et physique les poursuivront toutes leurs vies, des familles, des proches meurtris par la douleur de la perte d’un parent, enfant, proche… Les scènes se répètent mais elles sont de plus en plus graves, de plus en plus terrifiantes et angoissantes…. Notre beau pays libre doit se libérer mais pour l’heure, place au recueillement et aux milles pensées pour toutes ces victimes directes et indirectes

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s