Human. Human ! Human ? Human…

human« Human » donc, comme le titre du dernier film de Yann Arthus-Bertrand, auquel je mets 4 ponctuations pour illustrer la diversité des émotions qu’a fait naître chez moi le visionnage de ce film, dans sa version étendue sur la toile, soit 3 x 1h30 d’images. Je ne suis pas fan de YAB, mais le synopsis du film tel que j’avais pu l’entendre sur différentes ondes m’avait donné envie de prendre le temps de le regarder, un film pouvait-on entendre dont l’objectif était de faire partager « notre part commune d’Humanité« . Belle ambition, plutôt risquée, il me restait à voir vers quelle verticalité elle allait tendre. 4h30 d’images et de paroles plus tard, c’est un voyage entre sommets et abimes que j’ai l’impression d’avoir fait. Un film à ponctuer donc…

Lire la suite

Publicités